Auto-numérotation

ce document est en cours de rédaction.

L'auto-numérotation consiste à numéroter les conducteurs avec le minimum d'action venant de l’utilisateur afin de simplifier la création d'un schéma et limiter (voir supprimer) les incohérences ou erreurs de numérotation. L'auto-numérotation sera active ou passive. L'utilisateur pourra choisir lui-même sa méthode de numérotation.

Autonum active

La méthode active pourra-t-être activée/désactivée par l'utilisateur (un bouton dans la barre d'outils ?) à tout moment.

A chaque pose d'un conducteur représentant un nouveau potentiel électrique une méthode sera appelée afin de créer la num (cette fonction pourra être activable/désactivable).
Pour un conducteur sur un potentiel existant, on reprend la num du potentiel(je pense laisser cette fonction toujours active).

Autonum passive

La méthode passive sera appelée explicitement par l'utilisateur pour numéroter l’intégralité d'un schéma (inclure le projet ?).

Implémentation de la méthode passive

Pour pouvoir créer la méthode passive il faudra récupérer la totalité des conducteurs d'un schéma. Afin d'éviter la méthode bourrin cad, appliquer la num à chaque conducteur (car si il existe un potentiel qui comporte 20 conducteurs c'est un peu nul de rappeler la fonction 20 fois) pour cela j'envisage de créer une nouvelle variable dans la class diagram ou la class représentant le projet (avec la class du projet cela pourrait faciliter l'autonum lorsque qet saura géré les renvoie de folio) qui contiendra une liste de conducteurs.

Création de conducteur

  • le conducteur crée un nouveau potentiel, on met ce conducteur dans la liste des conducteurs ;
  • le conducteur est sur un potentiel déjà existant, on ne fait rien.

Suppression de conducteur

  • le conducteur est le seul de ce potentiel, on le supprime de la liste ;
  • le conducteur est sur un potentiel de plusieurs conducteurs : si ce conducteur est dans la liste on le supprime et on place un autre conducteur de ce potentiel à la place. Sinon on le supprime sans se soucier de la liste.

Lors de l'appel par l'utilisateur de la num passive, on récupère la liste des conducteurs (qui représente chacun un potentiel électrique différent pour résumer), puis on applique la num auto pour chacun d'entre eux (la méthode sera la même que pour la num active). Si certains d'entre eux sont sur un potentiel à plusieurs conducteurs la méthode se débrouille comme une grande pour numéroter les autres conducteurs (par le biais d'une autre méthode probablement).

L’avantage de crée une liste des potentiel: éviter la méthode bourrin, être utilisé pour d'autre chose (création auto de bornier, liste des potentiel…)

Implémentation de la méthode active

La méthode active se contente de crée la num pour chaque conducteur de nouveau potentiel, suivant si la fonction est activé ou non.

L'autonum en elle même

Pour l'utilisateur

A définir l'interface graphique.

Au niveau du code

Une fois la méthode choisis, le résultat est stocké dans le diagram, dans l'attribut public conductor_numerotation_, qui est une instance de la classe NumerotationContext.
La méthode d'autonum se basera sur ça pour crée sa num. Il faudra stoqué la méthode choisis ainsi que ses valeurs dans un fichier qet, de manière à reprendre l'autonum là ou elle en était lors de l'ouverture d'un projet.
la méthode de num sera elle global pour l'ensemble du projet ou différente pour chaque folio?

Éviter les doublons, erreur de num

il faudrait crée une méthode (dans la class diagram?) qui permette de récupéré une liste de tout les numéros de conducteur utilisé dans un projet. .
De cette manière à chaque num auto d'un nouveau potentiel ou lorsque l'utilisateur changera la num d'un conducteur, la nouvelle num sera recherché dans la liste et si celle ci est trouvé, l'utilisateur en sera avertie et en fonction de sa réponse, l'autonum se charge de trouvé une num correct ou on place la num malgré le fait qu'il existe déjà.

Imprimer/exporter
Langages
Traductions de cette page: